8 mars 2010

Vous connaissez la-quicaillerie ?

Je vous avais déjà parlé de la quincaillerie et de ma nouvelle participation à ce site. En voilà plus sur cette petite communauté :

Capturer 
C’est en surfant (comme à mon habitude !) que j’ai rencontré Marion Tür, la tête bien faite derrière la-quincaillerie.
Ce site, ou plutôt cette communauté, c’est un peu comme un atelier d’artistes. Vous y croiser des artistes, des designers et des artisans, aux styles différents, des gens qui font avec leurs 10 doigts, qui créent.
Je fais maintenant partie de cette petite communauté. J’en suis très contente, parce que j’ai eu un bon feeling avec Marion, que j’aime beaucoup le travail de Diane aussi.


Mais qu’est ce qui a mené
Marion Tür à créer cette plateforme ?
Reprenons dès le début !

mariontur-cadre.thumbnail    11-copie.thumbnail    blackempire9-150x150

Chez Marion Tür, il y a des bijoux faits de fines chaînes et de perles ; des peintures aux grands aplats à l’huile

Marion est une artiste, elle peint, mais sur les conseils parentaux, elle étudie 2 ans l’architecture, puis 4 ans à l'école de paysage à Versailles. Une fois, son diplôme en poche, son beau frère lui construit un site pour exposer ses peintures, qu’elle propose de partager avec d’autres. . Alors, elle peint, puis réaliser des bijoux, plus facile à vendre. Elle discute en long et en large de ce site avec sa copine Elise. La-quincaillerie, (la-quinqua' pour les intimes) est née !
Ce nom, elles le doivent à une compagnie de théâtre de rue, La Quincaillerie Parpassanton, designer loufoque et très marrant.

L'idée murit et elles lancent le site en novembre 2007. Marion recrute les premiers quincailleurs parmi ses amis de l'école de paysage: Diane, Marion J, Philip, et peu à peu le cercle s'agrandit.

C’est vrai que le site suit une tendance initié par Etsy, Dawanda ou encore Little Market. Mais comme La-quincaillerie n’est pas que virtuel, elle organise des expos-ventes nommées CHOU-ROOM, l'occasion de rencontrer des créateurs, de se faire de nouveaux amis, de s'échanger des tuyaux, de faire du shopping en mangeant des gâteaux et en buvant du thé !

Marion habite à Berlin depuis Mars 2008, mais la quinc' est son lien avec Paris. Elle revient régulièrement pour des ventes de créateurs mais surtout pour revoir ses copains !

Pour en savoir plus sur la quincaillerie et la très jolie collection de bijoux de Marion Tür, cliquez ici.


I was surfing on the net (as I always do!) when I met Marion Tür, the girl behind la-quincaillerie.
This site, or rather this community, is a little like an artist studio. There, you can meet artists, designers and craftspeople, with different styles, people who hand-make, who create.
I am now a part of this small community. And very happy with that, because I really liked meeting Marion but also the work of Diane.

diane-cadre.thumbnail    blouse-mers-tres-anciennes-photo.thumbnail    portemonnaie-broche-pochette-goutte-300x224

Diane est une fabriqueuse avertie. Son univers forestier est habité par les hiboux. Ses objets sont doux et évocateurs. Elle fait aussi des illustrations extraordinaires peint des motifs sur des blouses .

But what led Marion Tür to create this platform?
Let us start from the beginning!

Marion is an artist, she paints, but following her parents advice, she had been studying architecture for 2 years, then landscape for 4 years in Versailles. Once she was diplomed, her brother-in-law offered to create a site to exhibit her paintings, which she shared with other artists. She painted, and then created jewels, as they were easier to sell. She discusses in great detail about this site with her friend Elise. And la-quincaillerie was born!
This name, they owe it to a street theater company, La Quincaillerie Parpassanton, a very funny surrealist designer.

The idea grew and they launched the site in November, 2007. Marion recruited the first quincailleurs among her landscape school friends: Diane, Marion J, Philip, and little by little the circle got larger.

It is true that the site follows a trend initiated by Etsy, Dawanda, etc. But as la-quincaillerie is not only virtual, Marion organizes exhibitions-sales named CHOU-ROOM - a play of words between the word chou (cabbage in French) and showroom - a way of meeting news designers, making new friends, exchanging tips, shopping, eating cakes and drinking tea!

Marion lives now in Berlin, but la-quinc ' is her with Paris. She comes regularly back for creators' sales but especially to meet her friends!

To know more about la-quincaillerie and Marion Tür's beautiful jewels collection of jewels, click here.

 

Retrouvez les collections de la belette rose ici.
Find my creation
here.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Blog Widget by LinkWithin
suivez-moi
mes collaborations avec...

archives

archives