23 juin 2015

Inside the studio // n°1

Mais comment tu dessines ?
Le nombre de fois que j'entends cette question !
  • Comment tu t'y prends ? 
  • avec quels outils, des pinceaux, des crayons ? 
  • Et tu fais poser tes modèles ?
  • Mais pourquoi tu ne travailles qu'à partir de photos ?
  • Tu n'inventes rien ?
  • et donc tu utilises photoshop, c'est quelle application ?
  • Et comment tu fais pour l'envoyer à tes clientes à l'étranger ?
et j'en passe !

Aujourd'hui je vais répondre 3 premières questions !

Je suis très très créative, donc mon travail utilise tout ce qui lui tombe sous la main, la broderie, la peinture, le crochet, le tricot, le dessin, la sculpture, le modelage...
Mais si on doit parler des littlePortraits je pense qu'on peut dire que je dessine.
Ce n'est pas de la peinture. La sensation du pinceau n'est pas là du tout.
Parce que je travaille avec un crayon, mais un crayon virtuel en quelque sorte.
Oh, il est bien réel mon crayon mais tout en plastique droit sur sa tablette graphique.

Et donc voilà, mes outils sont :


  • un ordinateur (un MAC en l'occurence, des vieux restes de mon époque publicitaire, un petit fond de snobisme, et un grand sens de l'esthétisme, ne sont-ils pas tellement gracieux ?!!),
  • une palette graphic Wacom. La mienne est une A3 mais il s'avère que j'ai diminué la taille de sa portance car ça me fatigue le bras de faire de grands gestes. En même temps, je crois bien que pour mon style de dessin, une A4 serait un peu petite !
  • un stylet dont je ne change jamais la pointe (il y en a plusieurs avec des densité différentes). Je suis une fille simple, la basique me plait, je les use jusqu'à la moelle et passe à la suivante. il va d'ailleurs falloir que je m'en trouve d'autres !
  • mon iphone qui me sert surtout d'appareil photo. Je photographie les formes que j'ai peintes à l'aquarelle et que j'utilise dans mes portraits ou encore des motifs qui me plaisent.
  • des "patterns". J'incorporent souvent dans mes portraits des motifs pour les vêtements. Alors, soit je photographie des tissus, des liberty par exemple, soit je fabrique moi même des motifs répétitifs. J'ai mes préférés pendant un temps puis je passe au suivant.
Et puis je me lance.
Comme je vous l'ai dit je dessine à partir d'une photo. 
Autant je suis un peu fantasque et bordélique dans ma vie, autant pour mon dessin, tout doit être à sa place !

Il faut que je sois seule d'abord. Toute seule dans mon atelier...
Ensuite, je mets la photo à droite de mon écran d'ordi.
Et je dessine à gauche d'après ce que je vois.
Je peux agrandir la photo pour voir les détails, le réduire pour donner une impression générale.

Mais ce qui fait que mes portraits sont vraiment les miens,
ce sont mes faiblesses !


  • Mes yeux sont un peu... approximatifs on va dire ! Et je ne vois aucune ligne droite. Tout est courbé, penché, mais un peu rond! Ce n'est pas grave dans la vie de tout les jours, je compense sans doute (par contre, je crois que ma vision du monde a été un peu touché par ce manque de rigidité ;-) Du coup, pour les portraits, et parce que, comme je vous l'ai dit plus haut, je suis obsessivement pointilleuse dans ma mise ne place, j'utilise une grille de proportion. Comme les peintre anglais qui partaient dessiner leur paysages derrières leur cadre de fils tendus. Cela me rassure sur les proportions, et tout le monde ne penche pas sur la droite (vous verriez mon carnet de crobarts, on dirait des tours de Pise à toutes les pages)
  • Je tremble... Yoga, massage, meditaton, éclairs au chocolat, rien n'y fait je suis une emotive. Et donc je tremble tout le temps. Un tout petit peu la plus part du temps. Et même quand je dessine. Et donc pas de ligne franche. Mais plutôt de l'émotion, de la sensibilité, de la fragilité qui s'applique, somme toute, tout à fait à mon sujet. 
Du coup, et bien j'aime bien mes faiblesses et beaucoup le rendu ! 
à la fois précis, réaliste, juste et pourtant sensible, délicat et inachevé.
Voilà comment je dessine.
une autre question ??!
But how do you draw ?
I heard this question hundreds of times!


  • How do you comes to you?
  • what tools are you using, brushes , pencils? 
  • Do you make you models sits still?
  • But why do you work only from photos? 
  • Don't you invent anything? 
  • and therefore as you use photoshop, what application do you use? 
  • And how you do to send to your clients abroad?
and so on!

Today, I'll answer the first 3 questions!

I am very creative, so much so that my work uses whatever comes to hand, embroidery, painting, crocheting, knitting, drawing, sculpture, modeling ...
But as we do speak about littlePortraits, I think we can say that I draw.
I cannot say it is painting as the feeling is far from being that of a paint or watercolor brush.
It is definitively a pencil , but a virtual one somehow.
Oh , it is real alright but made only of plastic and stand above its graphic tablet.

So here are my tools:


  • a computer (I have a Apple, old remains of my advertising times, a little snobbery also probably, and a great sense of aesthetics, aren't they the most graceful computer ever?!!) 
  • a Wacom graphic tablet. Mine is a size A3, but it turns out I reduced the size of its lift because it tires my arm to make large gestures. On the other hand, I believe that with my drawing style, an A4 tablet would be a tad small! 
  • a stylus whom tip I never change (there are several with different density). I am a simple girl, I like the basic one, I use them to the core and moves to the next. I will soon need to buy some more!
  • my iphone which mainly serves as my camera. I take pictures of drops and watercolor stains and I use in my portraits. 
  • "patterns". I often incorporate into my portraits patterns in the clothes. So either I photograph fabrics, such as liberty ones, or produce repetitive patterns. I have my favorites for a while then I move to the next. 

And then I start.
As I told you I draw from a photograph.
Everyone who knows me would tell you that I am a bit whimsical and messy in my life, But when I am drawing, on the contrary, i become a control freak!

First, I must be alone. All by myself in my studio... 
Then I put the photo on the right of my computer screen. 
And then I draw on the left from what I see. 
I can enlarge the picture for details, and reduce it for a general impression. 

But what make my portraits really uniques are my weaknesses! 

  • My eyes are a bit... off we'll say! That is I cannot see straight lines. Everything looked slightly curved, bent. It does not matter in every day life, I compensate alright (but in a way, I believe it is why there is no rigidity in my way of seeing life ;-) But when I am drawing, and because, as I have said above, I'm obsessively fastidious, I use a proportion grid. Like English painters who painted landscape behind a grid. That reassures me on proportions, and no one loosen over the right 
  • I shudder ... no yoga, massage, meditation, chocolate eclairs... works. I'm sensitive and that's that. So I shudder a little all the time. And even when I draw. And thus no straight line. But instead an emotion, sensitivity, fragility that goes perfectly with what I draw.


So, finally, I am happy with my weaknesses and really so with the result of my art! 
both accurate, realistic, just and yet sensitive, delicate and unfinished. 

Here's how I draw.
Another question ??!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Blog Widget by LinkWithin
suivez-moi
mes collaborations avec...

archives

archives