3 décembre 2015

faces


En 2013, Rachel Levit Ruiz avait déjà proposé un travail sur les visages. Une étude sur la modification de l'apparence, une deviation du portrait comme on l'entend classiquement en sorte sous la forme d'une constellation de points sur des visages dessinés.
Aujourd'hui, elle continue sur son experimentation en ceramique.
Cela me questionne sur ce que l'on donne à voir de soi.

In 2013, Rachel Levit Ruiz already worked on faces. It was a study on appearence modification, a deviation from the classically admitted portrait with dot spotted drawn faces.
Today, she follow the idea with ceramics.
It makes me wonder about what we show the world about what we really are.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Blog Widget by LinkWithin
suivez-moi
mes collaborations avec...

archives

archives