20 avril 2015

Irony: for or against !

J'ai un humour un peu moqueur, assez ironique.
Surtout avec les gens que j'aime bien.
Je pense que j'ai été élevée comme ça. 
C'est une sorte de pudeur, ne pas oser dire candidement qu'on aime bien quelqu'un. Parce que c'est un peu niais (que l'on pense). Parce que c'est moins facile de s'exposer à la rebuffade.
Avec l'ironie, on peut toujours se dire que si la personne n'a pas compris que c'était de l'humour, de la connivence, elle ne valait pas le coup de s'investir plus...
On pouvait peut-être même calculer l'importance de mon affinité envers une personne à la moquerie que je lui prodiguait.

Mais récemment, je me suis rendu compte que ça ne marchait pas avec tout le monde.
Pas du tout, même.
C'était pris pour du snobisme, ou de la prétention, ou carrément de la bêtise.
Alors, je vais essayer de me freiner.
Mais surtout parce que je ne veux pas être l'exemple d'une personne qui s'emmure dans une posture, qui hésite à partager. J'aimerais être plus naturelle, plus candide, moins méfiante.

C'est pas facile, 
mais je vais essayer !

I have a hash, ironic humor.
Especially with people I appreciate.
I think I was educated that way.
Being modest, not daring to say candidly to someone you like him or her.
Because it's a bit silly ( we think). Because it is not easy to be snub .
When using irony, one can always say that if the person does not understand it was humor, it is not worth investing in more ...

But recently, I realised it didn't go well with some people.
And even not al all some times.
They though I was a snob, or full of myself (!) or even slightly stupid.
So, I'll try to do it less.
But mostly because I do not want to be an example of a person who brick herself in a posture , who is not willing to share . I would like to be more natural, more candid , less suspicious.
It is hard, 
but hey, i'll try!

picture via

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Blog Widget by LinkWithin
suivez-moi
mes collaborations avec...

archives

archives