29 avril 2013

C'est KOOL comme ça AID...

Jeux de mots pourri (re) bonjour.
Je me rends compte que je me lanche un peu sur ce blog, ces derniers temps. Et que j'écris comme je parle.Alors bien sûr vous n'entendez pas ma voix mélodieuse qui, dans mes grands moments de révoltes ou de stress, pourrait faire passer Iélosubmarine pour une de ces douces demoiselles qui plait tant aux jeunes hommes peu sûrs d'eux (voir le sketch sur le furet de Florence Forresti).Donc pas le son, mais vous pouvez imaginer.Enfin que quand ça va pas, bien sûr, parce que je peux avoir aussi une voix très agréable et même envoutante, mais que au téléphone.
Donc revenons au Kool-Aid.
Nous connaissions tous les vertus colorantes de ce Tang version US pour la laine (voir ici, ici ou ici pour en savoir plus).
Mais voici la version CHEVEUX.
C'est la mode, et je suis sure que certaines d'entre vous, mes lectrices adorées, êtes plus jeunes et avez moins peur de votre coiffeuse que moi.
Alors pourquoi ne tentez-vous pas ?


Kool-Aid is a magical thing for us French people.
We had, when i was young (decades ago, yes, i'm THAT old), a powder more or less like yours. It was call Tang and was only flavored with orange.
But no-one never thought of using it other than with water in a glass.

You are so inovative!
First, yarn dying (see here, here or here for more info)
Than, HAIR!
It is so in
(i'm sure you do not say in when you are in, and here, more than my age, this misuse of the proper word is the proof i'm not native, oh my god),
you should try!





Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Blog Widget by LinkWithin
suivez-moi
mes collaborations avec...

archives

archives